ASSEMBLÉE GÉNÉRALE le 22 Avril 2017, 9h30, à la Maison des Associations de Vannes, 31 rue G. Le Barz

lundi 18 juin 2012

EVALUER LA CAPACITÉ D'ACCUEIL


Evaluer  la capacité d’accueil  et de développement  des territoires littoraux

Les Associations, des élus et des responsables de l'urbanisme et de l'environnement ont répondu  à l'invitation de la FAPEGM pour assister à la présentation de la méthode d'évaluation de la capacité d'accueil et de développement des territoires littoraux élaborée par une équipe de chercheurs, pluridisciplinaire de l'Université de Nantes.

L’attractivité du littoral, étroitement liée à ses caractéristiques remarquables, favorise l’arrivée
continue d’habitants et de touristes. Cette pression humaine est à la fois porteuse de dynamisme local et source de ruptures des équilibres sociaux, économiques et environnementaux. Adopter un projet de territoire équilibré constitue, dès lors, un enjeu pour le présent comme pour l’avenir des territoires littoraux. La question de la capacité d’accueil est au centre de cette problématique de gestion territoriale et de connaissance.

Le droit n’apporte pas une définition précise de ce qu’il faut entendre par capacité d’accueil. Les dispositions de l’article L146-2 du code de l’urbanisme, issues de la loi Littoral du 3 janvier 1986, indiquent les éléments à prendre en compte dans les documents d’urbanisme sans préciser les critères d’appréciation de la capacité d’accueil. Pour l’heure, aucune autre règle nationale n’est venue détailler davantage ces dispositions. Aussi, le contexte juridique français peut-il conduire à une multitude d’approches de la capacité d’accueil et, par là même, à un certain flou autour de son appréciation (P. Pottier et al., 2007).

Il s’avérait dès lors nécessaire de proposer une méthode d’évaluation de la capacité d’accueil qui permette 

- d’appréhender l’ampleur des pressions qui s’exercent sur ces territoires fragiles ;

- de les mettre en perspective avec les situations de saturation, de dysfonctionnement qui peuvent toucher
 la nature, les Hommes et l’économie de ces territoires ;

- et ainsi, d’éclairer le niveau de maîtrise de la charge anthropique.

Les résultats clés présentés sont le fruit d’une recherche scientifique, marquée par des échanges avec les services de l’Équipement et la participation de collectivités locales.

Pour en savoir plus : www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr ; chercher : capacité d'accueil.
Voir en particulier sous le titre « Evaluer la capacité d'accueil » :
« Synthèse » (6p), « Guide pratique, 2ème édition, 4 mai 2010 » (92p), et «  Approche et méthode - Extraits d'études de cas » (104p), tous téléchargeables.