ASSEMBLÉE GÉNÉRALE le 22 Avril 2017, 9h30, à la Maison des Associations de Vannes, 31 rue G. Le Barz

mercredi 27 janvier 2010

Sites amis

Parc Naturel du Golfe du Morbihan:
http://www.golfe-morbihan.fr/

Les Amis du Parc Naturel Regional:
http://www.lesamisduparc.canalblog.com/

http://www.golfeclaire.com/

http://www.Velomotive.fr.nf/

Les Amis de la réserve de Séné:
http://www.amisreservedesene.fr/

samedi 23 janvier 2010

Etude critique du document de proposition de modification du site inscrit du Golfe du Morbihan.

Etude critique par la FAPEGM

 

du document de proposition de modification du site  inscrit du Golfe du Morbihan *

(par la DIREN de Bretagne  et le  SDAP du Morbihan,  mai 2007)

 

24 juillet 2009

 

 

Introduction

 

L'inscription d'un site à l'inventaire supplémentaire des sites établi par la loi du 2 mai 1930 est une mesure tendant à préserver les monuments naturels et les sites présentant un intérêt général au point de vue artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque.

Nous avons appris par la presse en avril 2009 qu'un projet de modification du périmètre du site inscrit du Golfe du Morbihan était étudié par le comité de suivi du SMVM du Golfe du Morbihan. Ce périmètre, établi par arrêté ministériel du 15 avril 1965, est ancien, il demanderait  une remise à jour, en raison de certains oublis regrettables d'une part  et en raison de l'extension de l'urbanisme d'autre part. Le problème en arrière-plan, difficile à résoudre, est le grignotage croissant des paysages par une urbanisation diffuse.

 

Le débat sur la modification du site inscrit du Golfe a lieu dans le cadre du SMVM, mais seulement entre l'Etat et les élus, semble-t-il, sans la concertation habituelle avec le milieu associatif. Nous nous en sommes étonnés auprès du Préfet, par lettre du 11 mai restée sans réponse. Pourtant nos associations de protection de l'environnement, membres de la FAPEGM réparties autour du Golfe, ont une certaine compétence de terrain dans la matière pour juger et proposer. Nous avons depuis lors  procédé nous-mêmes à une étude collective du projet qui sert de base* aux discussions en cours. Les lignes suivantes proposent la synthèse de nos réflexions et propositions.

 

Critique d'ensemble de la modification proposée

 

1) Les propositions d'ajouts au site inscrit nous apparaissent toutes pleinement justifiées. La FAPEGM demande qu'elles soient adoptées. Parfois nous proposons des adjonctions (Theix).

 

2) Le but pratique des auteurs du projet est d'assurer une meilleure gestion de la préservation du site. Les retraits du périmètre sont justifiés le plus souvent par le fait que les lieux ont perdu leur intérêt paysager à cause d'une urbanisation excessive. C'est l'aveu d'un échec. Comment en est-on arrivé là malgré la mise en place du site inscrit du Golfe ?  On est en droit de se demander si à l'avenir la préservation du site maintenu sera meilleure. On peut en douter tant que les moyens donnés aux architectes des bâtiments de France et surtout leur pouvoir réglementaire  ne seront pas améliorés. Nous demandons une augmentation du budget, du personnel et du pouvoir du SDAP. 

 

3) Dans l'état actuel, la seule solution légale pour assurer une préservation efficace du site est la procédure du classement. C'est ce que préconisait déjà pour le site du Golfe du Morbihan en 1990 le Secrétaire d'Etat chargé de l'environnement (op.cité* p5, col de dr, §3). La FAPEGM, fédération d'associations de protection de l'environnement,  demande formellement auprès de la DIREN Bretagne que soit classé l'ensemble du site inscrit actuel du Golfe.

            ____________

* Site inscrit du Golfe du Morbihan. Bilan du tracé actuel et propositions de mise en valeur du site.    Par : Service Départemental de l'Architecture et du Patrimoine du Morbihan et Direction Régionale de l'Environnement Bretagne. Mai 2007.

4) A défaut, nous demandons l'annulation des retraits proposés, pour maintenir la maigre protection paysagère dont jouissent actuellement les territoires en question plutôt que de la leur retirer.

 

5) Il existe, certes d'autres dispositifs légaux de protection de l'espace littoral et maritime du Golfe du Morbihan, parmi lesquels les servitudes (très nombreuses) des monuments historiques, Natura 2000, la loi littoral, le SMVM et bientôt le PNR. Ils sont énumérés p.13 du document de proposition*. Outre le fait qu'ils ne recouvrent pas totalement le territoire délimité par le site inscrit, leur efficacité n'a pas été suffisante pour empêcher la banalisation urbanisante des zones du site inscrit proposées au retrait. Nous demandons que la loi qui concerne chacun de ces dispositifs de protection environnementale soit pleinement appliquée, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Cette exigence fondamentale est souvent répétée en vain par les associations environnementales. Le Morbihan est laxiste dans l'application des lois.

 

6) Les forêts sont des sites paysagers ou pittoresques particuliers qu'il convient de préserver. Elles ne semblent pas avoir fait l'objet d'une attention particulière lors de l'établissement du site inscrit du Golfe. A plusieurs reprises nous demandons, à propos des propositions de retraits, leur maintien en site inscrit (Aradon, secteur A ; Pluneret, secteur A).

 

6) Il existe de très nombreux campings, communaux ou privés, dans le site inscrit, alors que le camping y est interdit sauf dérogation accordée par le préfet. Il serait bon de vérifier la légalité de tous ces campings. Citons au hasard : à Arzon Le Tindio, Bilouris ; de nombreux petites campings individuels à la Pointe de l'Ours (Sarzeau) ; à Vannes le camping de Conleau ; à Arradon Penboch, Parc Priol et Kerrran ;  à Larmor Baden Kereden ; à Baden Mané er Groëz ; à Pluneret Branhoc ; à Locmariaquer le Locker.

.

Critique de détail de la modification proposée

 

1) Arzon, Saint Gildas de Rhuys et Sarzeau.

Arzon : les secteurs à supprimer sont effectivement fortement urbanisés. Cependant les secteurs B et C sont à proximité de monuments mégalithiques majeurs protégés (on parle d'un projet de classement mondial des mégalithes du Golfe). Quel intérêt y a-t-il à retirer B et C du périmètre inscrit, surtout le secteur C ?

St Gildas de Rhuys et Sarzeau : le hameau du Net (secteur A) a certes subi une forte urbanisation mais ce n'est pas le pire et le hameau d'origine reste à protéger et à valoriser. Entre Le Net et Kermaillard (secteur B) il y a un mégalithe non protégé. Maintenir en site inscrit les secteurs A et B  protégera un peu les environs de ce mégalithe. Nous demandons l'inscription de ce mégalithe dans l'inventaire des monuments historiques.

Quant aux hameaux de Kérassel et de St Martin, ce n'est pas parce-qu'ils sont défigurés qu'il ne faut pas les protéger contre un devenir pire encore.

En bref nous demandons le maintien en site inscrit du Net, de Kermaillard, Kérassel et St Martin.

 

2) Saint Armel et Le Hézo

Les secteurs A,D,E proposés au retrait du site inscrit illustrent le mal fait au paysage depuis la création du site inscrit en 1965. Il nous semble qu'il faut limiter les dégâts et travailler à récupérer l'intérêt paysager au lieu de l'abandonner. Le maintien du tourisme est à ce prix..Nous sommes contre le retrait de ces secteurs.

Le quartier de Bel Air (A) : le secteur A est à maintenir en site inscrit parce-que il constitue une entrée vers Lasné, qui doit redevenir plaisante.

La zone artisanale du Poulho (E) a défiguré l'accès à la mer et endommagé un environnement exceptionnel. C'est un lieu fragile, le mal peut s'étendre encore. La zone artisanale doit rester en site inscrit, et viser au label HQE.

 

3) Noyalo  et Theix

A Noyalo le retrait du secteur A nous apparaît discutable : pourquoi dans ces conditions ne pas retirer du site inscrit  le reste du bourg ?

A Theix les hameaux de Sins et St Goustan doivent être compris dans le site inscrit ajouté (secteur A) pour être mieux protégés.

 

4) Vannes

Le secteur A proposé au retrait du site inscrit n'est plus, du fait de l'urbanisation, en covisibilité directe avec le Golfe. De même le secteur B des Salines. Le retrait est donc justifié. Cependant en secteur A, dans la partie ouest du hameau d'Arcal, une petite excroissance rectangulaire du périmètre vers le sud-est semble dictée par un intérêt plus particulier que paysager, car on est en co-visibilité de la mer. Le maintien de cette excroissance en site inscrit s'impose.

 

5) Arradon

Dans le secteur A proposé au retrait,  les zones boisées classées situées au nord entre Campen et le Petit Molac (voir le PLU), sont à maintenir en site inscrit pour raison paysagère. De même le Bois de Keranna un peu plus au sud.

La partie sud, Kervadec/ Botumas/ Mané Huily/ St Galles/ Truhélin, encore très agricole, présente des paysages typiques de l'arrière-littoral, qui font la transition avec les vues exceptionnelles de la frange littorale. Nous demandons le maintien de cette zone en site inscrit.

Le secteur B est déjà largement construit. Mais grâce au classement actuel en site inscrit, il a été construit en pavillonnaire pour l'essentiel avec maîtrise des hauteurs. Les équipements collectifs s'incrivent eux-mêmes correctement dans le secteur. Pour éviter une densification de l'urbanisation avec le risque de prolifération de constructions en hauteur qui dénatureront les quartiers concernés et qui se verront de la mer, nous demandons le maintien du secteur B en site inscrit.

 

6) Baden

Les secteurs B,C et D proposés au retrait du site inscrit sont en effet hors de la covisibilité de la mer.

La zone du Moulin de Pomper pourrait utilement devenir site classé.

 

7) Larmor Baden

Le secteur A proposé au retrait du site inscrit a notre accord.

 

8) Le Bono

Dans le secteur A proposé au retrait, certaines portions de la D 101 avant l'entrée du bourg sont en covisibilité de la baie de Kerdréan. Il conviendrait de maintenir en site inscrit une bande de largeur suffisante le long de la D 101 sur son côté nord entre Kerléau (carrefour vers Plougoumelen)  et la zone artisanale de Kérian.

Le ruisseau en amont de  la Chapelle ND de Becquerel, qui fait frontière avec Plougoumelen (secteur A) et est protégé sur sa rive droite par le site inscrit, devrait être protégé également sur sa rive gauche par une bande en site inscrit retirée du projet de retrait. C'est logique.

 

9) Auray-Pluneret-Plougoumelen

Le secteur A proposé au retrait devrait en excepter les zones assez boisées au nord-est entre Tenno et la 4-voies du côté de Lissaden et à l'est entre Talihuern et Kervamentad, qui seraient à maintenir en site inscrit pour raison paysagère et pittoresque.

 

10) Crac'h-St Phlibert-Locmariaquer

Les secteurs proposés au retrait attirent notre attention dans la zone qui entoure l'étang de Roc'h Du.

Au nord de l'étang (carte de Crac'h) le secteur C  est légitimement ajouté au site inscrit pour compléter la protection de l'ensemble aquatique. Mais le retrait de la petite zone quadrangulaire isolée en bordure nord est de l'étang n'est pas du tout justifié (covisibilité !). Cette zone doit demeurer dans le site inscrit.

Au sud de l'étang (carte de Crac'h-St Philiberet-Locmariaquer) dans le secteur A proposé au retrait, le périmètre proposé fait au niveau de Pont er Lann une boucle surprenante se rapprochant de l'étang, au lieu de continuer à suivre le cheminde Kerglévérit à Kerdaniel. L'espace enserré par cette boucle est à conserver dans le site inscrit à cause de la proximité (100 à 150m) de l'étang.

Nous proposons que tout le site inscrit entourant le Roc'h Du soit classé pour lui donner une protection suffisante face aux convoitises.

NB : Sous la carte de la p31, le titre donné au commentaire du secteur A est erroné : il ne s'agit pas "Du Petit Molac au bourg d'Arradon"...

 

Conclusion

 

Nos observations et propositions critiques sont dictées par notre souci du bien commun, hors de tout intérêt particulier. Nous savons combien le tracé du périmètre d'un site inscrit est délicat, car il met en jeu de nombreux intérêts particuliers avoués et inavoués et il soumet les responsables du tracé à toutes sortes de pressions qui ne devraient pas être.

Les services de l'Etat auront-ils enfin le poids nécessaire pour faire observer pleinement la loi ? Le SDAP se verra-t-il donner l'autorité  dont il a besoin ?

Faute de mieux le site inscrit du Golfe du Morbihan pourra-t-il devenir site classé, au moins en partie dans ses secteurs paysagers les plus nobles, sinon en totalité ?

Nous soumettons l'étude présente aux autorités responsables avec l'espoir d'être entendus.

Communiqué de presse du 15/03/2009

L'avancement du projet de Charte du PNR

 

Le SIAGM, Syndicat intercommunal d'Aménagement du Golfe du Morbihan, a tenu le vendredi 13 mars à Arradon une réunion d'information et de débat destinée aux associations environnementales. L'Avant-projet de Charte du Parc Naturel Régional PNR du Golfe du Morbihan a fait l'objet d'une présentation et de questions. Cet avant projet est le résultat d'une longue concertation entre  élus, acteurs économiques et associations. Il est donc un compromis acceptable même si des associations auraient souhaité des mesures plus environnementales dans certains domaines. Dans l'état, il respecte les 5 missions d'un PNR et les remarques de la Commission Nationale de Protection de la Nature, CNPN, lors d'un premier examen.

 

Il a été validé par la DIREN (Direction Régionale de l'Environnement) représentant le Ministère. La FAPEGM rappelle qu'un récent sondage montrait l'attachement de la population, 78%, à l'environnement et au PNR. Le calendrier des étapes prochaines que suivra l'avant-projet jusqu'à son passage le 6 juillet devant le CNPN a été évoqué au cours de la réunion.

 

Une étape actuelle essentielle est l'assentiment que doit donner dans les meilleurs délais la CAPVB, Communauté d'Agglomération du Pays de Vannes. Le retard systématique imposé par son président à cet assentiment sous le prétexte de délai incompressible (voir la presse) peut compromettre gravement les chances de présentation et de succès de l'Avant-projet devant la CNPN. Faire courir ce risque fort  est apparu inadmissible au regard des associations et a provoqué leur indignation.

 

Où est la sincérité dans cette affaire ? La Fédération associative FAPEGM qui participait à la réunion exprime sa réprobation totale devant ce qui apparaît comme une manoeuvre dilatoire politique et irrresponsable. La réussite du passage du projet devant le CNPN le 6 juillet est en jeu. La FAPEGM approuve et soutient les efforts courageux du SIAGM et de son président pour y parvenir.

Communiqué de presse du 26/11/2008

La FAPEGM réunie le 22 novembre 2008 a abordé plusieurs sujets environnementaux importants.

L'éventualité de la réalisation d'un SAGE* pour le Golfe du Morbihan, Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau, a été discutée. L'état de l'eau, tant douce que marine, est dans notre région fragile et facilement sujet à des pollutions aiguës ou chroniques. Le Bassin versant du Golfe profiterait grandement d'un SAGE qui unirait de manière efficace les efforts aujourd'hui dispersés et inégaux des communes. La fédération se déclare prête à soutenir toute initiative dans cette direction.

Certaines plages du Golfe sont menacées de fermeture si des normes sanitaires européennes de 2006 étaient appliquées. La fédération a demandé au préfet des informations sur la situation et sur les remèdes qui seront apportés.

La fédération apporte son soutien à l'association SOS St Jacques et au Collectif "Alerte aux vases" qui s'est constitué à propos du projet de déversement en mer des vases du port de La Trinité à mi-distance entre St Gildas et l'île de Houat. La structure Natura 2000 et le SDAGE semblent concernés. Une attitude de grande prudence doit être prise et le manque d'information du public est flagrant. Le problème général du devenir des vases de dragage des ports est posé.

La fédération participe au comité consultatif constitué pour préparer le PDU, Plan de Déplacements Urbains, de la Communauté d'aglomération de Vannes. Une première phase de réunions

dite de prédiagnostic s'est déroulée dans un climat convivial ; mais on peut lquestionner la qualité de la concertation, freinée souvent par une absence marquée des élus et par une certaine attitude directive des responsables.

La prochaine rendez-vous de la fédération sera son assemnblée générale le 10 janvier 2009.

____________

* Un SAGE met en oeuvre et concrétise à l'échelle d'un bassin versant les orientations données par le SDAGE, Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion de l'Eau, édicté par l'Agence de l'eau. Protéger et restaurer la qualité de l'eau est le but commun du SDAGE et des SAGE.

compte rendu n°22

FÉDÉRATION D'ASSOCIATIONS DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
DU GOLFE DU MORBIHAN . FAPEGM
Bodad kevredigezhiou difennadeg endro ar Mor-Bihan
anciennement : Collectif d'associations de protection
de l'environnement du Golfe du Morbihan
57 rue Cliscouet 56000 Vannes

LIRE LE COMPTE RENDU

Assemblée Générale Annuelle

Compte rendu n°14

FEDERATION D'ASSOCIATIONS DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
DU GOLFE DU MORBIHAN . FAPEGM
Bodad kevredigezhiou difennadeg endro ar Mor-Bihan
anciennement : Collectif d'associations de protection
 de l'environnement du Golfe du Morbihan
57 rue Cliscouet  56000 Vannes



Assemblée Générale Annuelle

vendredi 22 janvier 2010

Associations membres de la FAPEGM

FEDERATION D'ASSOCIATIONS DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT DU GOLFE DU MORBIHAN . FAPEGM


Membres actifs et membres associés (*)




Assoc. pour l'Application de la Loi Littoral dans le Pays d'Auray (AALLPA)




Psdte Anicette Jacopin

35 r de Kerfontaine , 56400 Pluneret

tél 0 297 241 321 / 0 672 034 695



Délégué: Chrisine Kersuzan


Suppléant: Philippe Josso



Assoc.pour la Défense du Pays de Surzur Ouest


Président: Bernard PERSE
Kerlamio 56450 SURZUR
bernard.perse@orange.fr
Siége: 41 rue de KOH CASTEL, 56890 SURZUR
asso.adps@sfe.fr



Amis des chemins de ronde

Psdte Marie-Armelle Echard

638 route du Lomer , 56760 Penestin

tél/fax 0 299 903 680

marie-armelle.echard@wanadoo.fr

Dél. Anne Camus

«Le château Runiac» ,56450 Theix

0 297 471 396 / 0 689 111 462

anne.camus@club-internet.fr


Josette LEGUEN


17 rue des Quare Vents, 56370 Sarzea0 297 Amis de Kervoyal

Psdte: Marie-Roberte Perron

4 av.des Genêts , 44800 St Herblain

0 681 395 561





Amis du Passage (St Armel)


Psdt: Jean-Louis Durand

59, rue du passage 56450 Saint Armel

0 678 806 692

jean-louis.durand0805@orange.fr


Secr: Hervé Roussel

59, rte du Passage , 56450 StArmel

0 297 264 965





Amis du Parc Naturel Régional


Psdt Joël Piolot

1 chemin de Pen Meil , 56610 Arradon

0 297 447 435


anjo5@wanadoo.fr




Amis du Golfe du Morbihan


Psdt: Jean-Yves Guyomar

8 rue du Danut, Locmiquel, 56870 Baden

0 297 571 245

jeanyvesguyomar@hotmail.fr


Vice Psdt: Jean-Claude Provost

3 r de la Chapelle, Locmiquel, 56870 Baden

0 297 571 154



Yannick Guillemot

6 ch.de Port Lagaden , 56870 Larmor Baden

0 297 570 329







Amis de la Réserve Naturelle de Séné

Psdt: Claudine BEDU

10, rue de Kerstang 56860 Séné

0 981 720 653/ 0 683 092 310

clobedu@hotmail.fr

René Mabit

24 allée Boëde Domaine de Port Anna , 56860 Séné

0 297 669 641
















Bretagne Vivante-SEPNB (*)



Michèle Fardel

5 r de l'Ancienne Gare , 56370 Sarzeau

0 297 418 932 ; fax 0 297 418 383


Yves Faguet

Keravelo, 56860 Séné

0 297 669 488












Défense de l'Aménagement Intercommunal et Régional (ADAIR)


Psdte: Jeanine Simon

Lambouise, 56250 St Nolff

0 297 455 539

Secretaire: Françoise Prévost

Lézelannec, 56890 St Avé

0 297 607 174







Défense du site et de l'environnement de Locmariaquer (ADSEL)




Psdt Alain Le Grézause


Lann Brick, BP 8, 56740 Locmariaquer


0 297 573 945/0 660 172 434


alain.le-grezause@orange.fr




Patrick François


8 rue d'Ecosse , 35200 Rennes


0 2 99 500 3 99





Eau et Rivières de Bretagne


Délégation départementale


rue Roland Garros, 56100 Lorient


0 297 879 245


delegation-56@eau-et-rivieres.asso.fr


François Roche


14 r Noé , 56000 Vannes


0 297 010 519




Jules Georgeault


8 allée Paul Féval, 56000 Vannes


0 297 473 570






Henri Girard


47 r du Lanno , 56870 Baden


0 297 572 055




Gilbert Jeffredo


32 Rue Beau Soleil, 56890 St Avé


0 287 446 508/0 687 066 153












Environnement 56



Erwan Le Cornec


5 rue du Dr Guillard BP 21203, 29102 Quimper Cedex


tél 0 689 253 82 fax 0 298 877 786







GRAINS DE SABLE


PSDT Frederic Pinel


4 chemin du Petit train, 56670 St Gildas


o 297 451 533: 0 607 851 620


grainsdesable56@orange.fr

Laurent LABEYRIE

55 Rue de la Pointe

56640 Arzon

02 297 537 235, 0 950 274 656

ldlabeyrie@gmail.com

Chantal Lepin

4 Chemin Jean Bernard Le Bot

56370 Saint Gildas

0 297 453 827

chantal.lepin@gmail.com 







Observatoire de Rhuys




Psdt Guy Toureaux


La Grée, Penvins, 56370 Sarzeau


0 297 673 925 / 0 681 308 096










Protection du littoral de la commune de l’île d’Arz




Psdt Philippe MEURICE


44 rue de la chaudière, 91370 Verrières le Buisson


rue monseigneur Joubioux, 56840 Ile d'Arz











Qualité de la Vie à Larmor Baden




Psdt Louis-François Colboc


18 chemin du Moulin , 56870 Larmor Baden


0 297 570 912/ 0 662 644 443








Sauvegarde du Logeo (Sarzeau)




Psdt Pascal Crespel


61 impasse de la pointe du Logeo, 56370 Sarzeau


0 297 268 328/ 0 608 559 103








Séné, Nature et Environnement




Psdte Christelle Huneau


secr: jean-françois drain


39 r de Codoarn , 56860 Séné


0 297 660 831








Union pour la Mise en Valeur Esthétique du Morbihan (UMIVEM)


Psdt Elodie Martinie-Crousty

Le Mané 56600 Lanester

0 608 071 416

Secrétariat du lundi au jeudi de 10h à 16h:

0 662 741 707





Dél. Michel Chauvin


Porh Er Bleye , 56870 Baden


0 297 571 753








Vélomotive




Psdt  Bernard Renou

Maison des Associations

31 rue Guillaume Le Barz, 56000 Vannes

0 950 237 835

velomotive@orange.fr


James Boucher


22 r Jean Frélaut , 56000 Vannes

0 297 407 286, 0 688 311 525









Vigie de Pen en Toul (Larmor Baden)




Psdt Jean-François Berthou


15 chemin de Pen en Toul , 56870 Larmor Baden


0 297 572 335




Eric Martin


11 résidence des Tennis, 56870 Larmor Baden


0 297 571 567


Qui sommes nous?

FEDERATION D'ASSOCIATIONS DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
DU GOLFE DU MORBIHAN . FAPEGM
Bodad kevredigezhiou difennadeg endro ar Mor-Bihan
anciennement : Collectif d'associations de protection
de l'environnement du Golfe du Morbihan
57 rue Cliscouet 56000 Vannes


La Fédération d'Associations de Protection de l'Environnement du Golfe du Morbihan (FAPEGM) réunit des associations ayant pour but la protection de l'environnement et du cadre de vie dans l'esprit du Développement durable et de la Charte constitutionnelle de l’environnement.

Le développement durable, tel qu'il a été défini par la réunion internationale de Rio en 1992, est un développement qui satisfait aux besoins de la génération actuelle tout en préservant ceux des générations futures, dans le respect de l'environnement.

Le fonctionnement de la Fédération est régi par la loi sur les associations du 1er juillet 1901.


La Fédération exerce son action principalement sur les territoires du Pays de Vannes et du Pays d'Auray et de la zone maritime adjacente c’est à dire sur les rivages de la mer, ainsi que sur le sol et le sous-sol de la mer territoriale et de la zone économique exclusive, ainsi que sur la colonne d’eau surjacente à la mer territoriale et à la zone économique exclusive.

Elle est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse.

Elle est issue du Collectif des associations de protection du Golfe du Morbihan créé en janvier 1999 à l'initiative de l'UMIVEM.

La Fédération a pour buts :

− de maintenir les liens entre ses membres, faciliter leurs échanges, coordonner leurs actions, favoriser leur concertation,
− d'assister ses membres et défendre leurs intérêts communs,
− de protéger l'environnement terrestre et côtier, qu'il s'agisse notamment de la biodiversité, des écosystèmes, des paysages, du patrimoine naturel, historique ou culturel, de l'urbanisme,
− d’assurer l’intégrité du domaine public maritime et fluvial, en particulier au point de vue physique, écologique, paysager.
− d'agir contre toutes formes de pollution et de nuisances, aériennes, terrestres, aquatiques, fluviales et maritimes,
− d'agir pour la mise en place de toutes actions permettant d'atteindre un développement durable,
− de prendre position sur les problèmes d'environnement et de participer à des actions collectives à ce propos.

Les moyens d'action de la Fédération sont tous ceux autorisés par la loi et qui permettent de concourir à la réalisation des buts de la Fédération notamment : la sensibilisation du public par des réunions et des campagnes publiques, la publication de communiqués de presse et de bulletins d'information, la découverte des milieux naturels, la participation aux actions publiques en matière d'environnement, les actions en justice, l'information des élus et responsables administratifs.

mercredi 20 janvier 2010

Conseil d'administration de la FAPEGM

FÉDÉRATION D'ASSOCIATIONS DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
DU GOLFE DU MORBIHAN . FAPEGM
Maison des Associations
31 rue Guillaume Le Bartz
56000 Vannes


Conseil d'Administration :

Président : Henri Girard henri-girard@orange.fr
Secrétaire : Louis-François Colboc louisfrancois.colboc@orange.fr
Trésorière : Anne Camus anne.camus@club-internet.fr
Membres : Jean-Yves Guyomar, Joël Piolot, Françoise Prévost, Jacques Serre, Hélène Coqueret