ASSEMBLÉE GÉNÉRALE à la Maison des Associations de Vannes, 31 rue G. Le Barz

mercredi 17 août 2016

SCoT de Vannes-Agglo: Avis des Personnes Associées

La FAPEGM a été sollicitée par le président de Vannes-Agglo, Monsieur Le Bodo, à donner son avis sur le projet de de SCoT en tant que personne associée:

Lire l'Avis de la FAPEGM

La FAPEGM a participé à toutes les étapes de l'élaboration du SCoT. Vous pourrez retrouver sur notre blog toutes les remarques formulées aux dates correspondantes:

18 juin 2014: Le Pré-Diagnostic

16 novembre 2014: Le scénario retenu pour le SCoT

3 février 2015: Les Trames Vertes et Bleues du territoire de Vannes-Agglo

2 mai 2015: Le Pan d'Aménagement et de Développement Durable (PADD)

25 janvier 2016: Le Document d'Objectifs et d'Orientations (DOO)

Les associations membres de la FAPEGM sont invitées à déposer leurs remarques en mairie ou auprès du commissaire enquêteur lors de son passage dans leur mairie.

dimanche 19 juin 2016

RAID ULTRA MARIN

Le Raid pédestre autour du golfe est de nouveau organisé cette année. Un nouveau record du nombre de participants est enregistré en 2016: 6.000 participants sur 5 épreuves dont un tour complet du golfe qui mobilise de nombreux bénévoles et pour certains en pleine nuit.
Certaines communes ont eu des difficultés à mobiliser le nombres de bénévoles. Il faut croire que ces derniers commencent à être fatigués par les fréquentes sollicitations. Cette manifestation n'apporte rien aux communes contrairement à la Semaine du Golfe.
Mais les sentiers côtiers vont également "fatiguer" par une horde toujours plus nombreuses. Si cette manifestation doit perdurer, il sera nécessaire de fixer un plafond de participants à l'organisateur.!!!!

Sans mettre en cause cette épreuve sportive, la FAPEGM a exprimé à Monsieur le Préfet ses inquiétudes et lui demande de prendre quelques précautions.

Lettre à Monsieur Le Deun, Préfet du Morbihan

Henri Girard
président de la FAPEGM par internet
47 rue du Lanno
56870 Baden
tél 02 97 57 20 55

Monsieur Raymond Le Deun
Préfet du Morbihan
Préfecture
Place du Gal de Gaulle
56000 VANNES

Objet : Ultra Marin Raid Golfe du Morbihan le 13 juin 2016
Course pédestre les 24-26 juin 2016

Monsieur le Préfet,

Vous avez été sollicité pour autoriser la course pédestre autour du Golfe du Morbihan, dite « Ultra
Marin. Raid Golfe du Morbihan » qui réunira quelques 6000 concurrents distribués en 5 épreuves
du 23 au 26 juin 2016.

Le circuit empruntera 80 % du chemin dit du «Tour du Golfe» balisé par le Conseil général. Ce
chemin suit en très grande partie le sentier côtier protégé par la loi sous le nom de SPPL (servitude
de passage des piétons le long du littoral) et de plus situé en site Natura 2000. Les 20% restants sont
sur les routes.

Le FAPEGM s'inquiète du piétinement répété par les coureurs en grand nombre sur le sentier côtier
en bord de côte. À certains endroits ce sentier côtier est fragile à l'érosion. Vos services vous ont
proposé en conséquence 14 modifications de cheminement justifiés. Nous les approuvons
totalement.

Nous craignons des dégâts supplémentaires sur le sentier côtier, impossibles à prévoir, surtout des
dégâts d'érosion accentuée en temps de pluie. Un inventaire de tous les effets nocifs provoqués par
le Raid sur le sentier côtier et alentour est à faire 'post factum' et tout de suite après la course, pour
prévenir de tels effets dans l'avenir. C'est une mesure minimum à imposer aux organisateurs. Elle
était préconisée lors du Raid organisé en 2015 et n'a pas été exécutée. Nous vous demandons de
l'imposer.

En ce qui concerne la « Marche nordique », entre Arradon et Vannes, qui utilise obligatoirement les
bâtons de marche, le Règlement distribué aux coureurs « recommande fortement » de munir de
bouchons les pointes des bâtons. Nous vous demandons d'aller plus loin que de 'recommander' et
d'interdire l'usage des pointes sans bouchons et d'assurer des contrôles par des agents assermentés
pour établir des PV si nécessaire.

La même mesure doit être imposée pour tous les usagers de bâtons de marche sur les autres
épreuves.

Enfin nous pensons être l'interprète de l'intérêt collectif de la population en vous demandant
d''interdire les vols d'hélicoptère et de tout autre aéronef sur le Golfe pendant les quatre jours du
Raid. Car ces survols ajoutent une cause supplémentaire de perturbation à l'avifaune -et aux
habitants du Golfe- qui n'en ont vraiment pas besoin.

En particulier nous sommes étonnés de voir que des baptêmes d'hélicoptères par la société Héliberté
basée à l'aéroport de Meucon font partie du programme des animations organisé par le Raid du
Golfe. Nous demandons que ces baptêmes ne fassent plus partie du programme car ils n'ont rien à
voir avec une activité sportive.

De plus ces baptêmes d'hélicoptères sont prévus au départ du Chorus à Vannes les 25 et 26 juin
(voir le programme ci-joint). La gêne sonore sera insupportable pour tous les habitants d'un vaste
secteur autour du Chorus, d'autant que la fréquence des envols et atterrissages sera très élevée. Nous
vous demandons de revenir sur l'autorisation éventuellement accordée et de ne pas autoriser un
héliport provisoire au Chorus.

Monsieur le Préfet, nous vous prions d'accueillir favorablement nos demandes, dictées par le souci
de l'intérêt collectif, qui viennent partiellement en soutien aux souhaits de l'administration. Les
courses sportives sont également d'intérêt collectif, mais elles doivent respecter l’intérêt collectif
d'ordre supérieur.

Nous vous prions de recevoir l'expression de nos sentiments respectueux,
pour la FAPEGM,

Henri Girard, président

PJ : Programme des animations du Raid Golfe du Morbihan les 23-26 juin 2016, avec la mention
des baptêmes d'hélicoptère les 24, 25 et 26 juin.
FAPEGM :

jeudi 7 avril 2016

BERDER: accès au public?



Quel Morbihannais n’a pas fait le tour de Berder,  en famille, en été ou en hiver, par temps calme ou agité ? Quel touriste, français ou étranger, est resté insensible à la beauté de cette île ?
Les très nombreux visiteurs, ne se sentant pas confinés dans un étroit sentier côtier, tout en respectant le cœur privé de l’île, apprécient l'espace et la liberté remarquables qui leur sont ouverts.  

Incontestablement, Berder est une des pièces maîtresses du tourisme Morbihannais.
L’accueil du public, la protection de la végétation et  le respect de la loi littoral sont des sujets majeurs à  Berder qui retiennent l’attention de la FAPEGM.

La FAPEGM a pris connaissance de l’annonce par voie de presse  de l’acquisition de l’île Berder par le Groupe Giboire pour y réaliser un hôtel de 80 chambres. Pour les associations de défense de l’environnement du Golfe du Morbihan les informations sur cette opération restent toujours très insuffisantes.
Pourtant, lors de sa conférence de presse, le 19 juin 2013, Xavier Hébert du Groupe Giboire déclarait : « Nous voulons donner naissance à une large concertation avec les élus, la population, les associations. Il y a encore beaucoup de questions sans réponse autour de ce projet. Tout sera décidé dans la transparence. »
En tout cas la population et les associations n’ont pas bénéficié de cette transparence !

En premier lieu, nous notons que la capacité de l’hôtel serait limitée à 80 chambres, ce qui  permettrait de maintenir les droits à construire dans les limites des 6 000 m2 de l’existant.
Il serait prudent pour la mairie de Larmor Baden de respecter scrupuleusement la loi littoral dans son PLU en préparation depuis 2010 !

En second  lieu, le public ne comprendrait pas que les conditions d’accès soient remises en cause ou restreintes au strict sentier côtier établi par l'arrêté préfectoral de 1982.

Il est évident que seule l’acquisition de la totalité de l’île par la collectivité pouvait donner une assurance au public, tout en permettant, par le moyen d’un bail emphytéotique, la réalisation d’un hôtel par le Groupe Giboire.

Nous pouvons regretter que cette opportunité n’ait pas été saisie d’autant que le prix final de la cession serait aujourd'hui très fortement inférieur aux premières prétentions du Groupe Rocher.

Néanmoins, il est possible aujourd'hui d’obtenir de l'acheteur Giboire une rétrocession d’une partie de l’île au profit de Vannes Agglo. Cette solution était déjà envisagée lors de la conférence de presse du 19 juin 2013 par Xavier Hébert qui se déclarait "ouvert à une rétrocession" et affirmait que «  le projet ne se fera que s’il y a  une communion d’intérêts ».

La FAPEGM a co-signé le 2 avril avec d'autres associations une lettre au Président de Vannes agglo, M. Le Bodo, lui suggérant de mettre en œuvre cette alternative de rétrocession et lui demandant un rendez-vous